Suivre par email

mercredi 19 juillet 2017

                     Entreprendre...

Lorsqu'on entreprend quelque chose, il y a toujours plusieurs émotions qui nous traversent.

La première, celle qui nous motive tous, c'est la liberté.
Oui on quitte tous et on se sent vivre, ENFIN !


C'est cette énergie qui nous porte à affronter ça....


Aaaah mon dieu, l'expertise comptable, ça fait frémir...au secours.
Deuxième émotion et pas des moindres : La peur de l'inconnu.
On a jamais fait ça avant. Est ce qu'on est capable ?
On sort de sa zone de confort, en tant qu'expert dans ce qu'on faisait avant, qui remplissait notre frigo! (Plus ou moins bien d'ailleurs...)

Mais si d'autres ont pu vaincre l'analyse comptable, pourquoi pas nous ?
Allez on peut y arriver !

Troisième émotion : L'espoir  (Si je me prépare bien , je peux y arriver)
Suivi d'une seconde : Le courage


Heureusement, il existe aujourd'hui beaucoup d'organismes pour nous aider.

Des gentils anciens, qui veulent bien nous poser leurs mains sur notre épaule tremblante et nous encourager à ne pas perdre pied. 
Que je les aime ceux-là!
J'aimerai chaque jour, leurs prouver ma gratitude. 
Mais à force ils me diraient : "oui bah c'est bon c'est pas grand chose, tu me gènes! Ne m'oblige pas à regretter." 
Alors je ne dis rien.

Bon donc, on est bien préparé. 
On a tous pour réussir. 
Il faut se lancer!

Une nouvelle émotion s'invite : L'appréhension


 "Oh lala, tous ce qu'il y a à faire! Je commences par quoi ? A droite ? A gauche ? "

S'ajoute la peur du burn out. 
Et pour revenir à mon premier GIF, l'épuisement...


On a parfois une famille à préserver, et une envie de vivre mieux. 
C'est un choix qui va avoir des impacts sur nos proches qui n'ont rien demandé, 
une vraie responsabilité...

Alors qui nous dit que l'on ne va pas mourir de fatigue morale et physique...
Bon allez c'est perdu d'avance, j'abandonne!

Sans avoir essayer... 
Pfff non c'est impossible, je suis une positive née! Misère!

Je ne peux pas être..."raisonnable" comme tous le monde ?
L'entrepreneur est un être irraisonné de nature, il faut le reconnaître.

Alors ça y est, j'y vais !


Je vais peut être me casser la figure...
Boh j'aurai une cicatrice sur le front et quelques pansements.
Qu'est ce que vous en pensez ? 









mercredi 12 juillet 2017

                     
                  Les Beaux Arts de Nantes



Oyez, oyez le nouveau musée vient d'ouvrir depuis deux semaines.
Je n'ai pas résister bien sur, j'y suis allé avec un ami.

Première impression : "Oh lala que c'est clair! Que c'est propre!"



On a toujours une impression de grande immensité dans les musées.
Surtout quand on habite dans un clapier. ...

Pas étonnant, qu'à Paris, la visite des musées fait partie du quotidien...😉

A défaut d'être authentique (j'en avais parlé ça, non ?),
il faut reconnaître le bien être de l'espace des musées....

Quand on ne se perd pas....
Bon je le dis ?
Voilà à quoi je ressemblais avec mon binôme


"On est dans le cube, là ?"
"Pas possible, on était dans le 19ème siècle"
"Attends, regarde le plan, on passe à droite!"

Pas terrible pour s'imprégner de l'art dans sa plus belle beauté... 
Oui oui je sais, je suis critique. 

Au Louvre, combien de japonais voit-on égarés...on a envie de les aider.
Mais leurs expliquer en "français" la direction est peine perdue,
ils se perdrons 100 mètres plus loin.


Alors, donnons lui une chance au musée de Nantes...de modifier sa signalétique. 

A part ce petit faux pas, le musée a de belles collections à voir absolument, quelques œuvres phares.

Quand je dis "œuvres phares", je parle d’œuvres qu'on connait, qu'on a vu en cours.

Oui parce que lorsqu'on a fait ses études dans l'art, parfois au détour d'un musée, on tombe sur oeuvre vu à l'école.

Et l'oeuvre reflète non pas la démarche de l'artiste (j'en suis navrée pour lui) mais surtout un temps passé, qui fait ressentir un peu de nostalgie....


On se voit bayant aux corneilles devant la diapo du cours d'histoire de l'art de 14h.
Il y a combien de temps déjà ? Plus de 10 ans déjà ?

Tant d'années et finalement, on l'a retenu cet artiste qui ne nous plaisait pas du tout.
Alors avec un discret sourire aux lèvres, on repense à ce temps...

Est ce qu'un jour, quelqu'un regardera une image de mon travail, sans trop y prêter attention ?
Et puis un jour, il tombera dessus dans une vieille revue, un musée peut être...
Mon image ne sera plus la mienne mais quelque chose baignée par son souvenir.

Franchement cela me plairait!
Pas la notoriété, je m'en fiche, mais une histoire un peu similaire, ça me plairait beaucoup !

Pour moi c'est Bern et Hilla Becher 


Bon Bernd Becher est devenu professeur de l'académie des Beaux Arts de Düsseldorf et artiste mondialement connu
Mmmh j'en suis encore très loin quand même...

Mais il ne faut jamais oublier ses rêves ! 
Comment voulez-vous avoir une chance d'en réaliser quelques uns sinon ?